BRUT | Dalibor FRIOUX

Les citations sont tirées de cette édition.

La pénurie de pétrole au milieu du XXIème siècle entraîne de nombreux attentats dans le monde. Lors du « Black February », les équilibres géopolitiques s’effondrent.

La sphère occidentale doit apprendre à vivre dans un environnement sans énergie bon marché, avec moins de déplacements, un repli généralisé sur les espaces urbanisés, peu de voyages surtout aériens.

Dans cet univers dégradé, un pays émerge car riche en ressources pétrolières : la Norvège.

Les héros de ce premier roman d’un technocrate, très bavard, sont représentatifs de la haute société norvégienne, riches mais pétris de bons sentiments, écologistes et socialement responsables.

La Norvège, au travers de son Fonds d’investissement irrigué par les revenus du pétrole, donne des leçons au monde entier. Ce pays est exemplaire, éthique, très « politiquement correct ». Mais les réalités sociales, surtout l’idéologie des élites, sont nauséabondes.

L’un des protagonistes s’épuise sans réussite à vouloir être élu au Comité Nobel. Un autre dirige, sans convictions, la commission éthique du Fonds. Une autre, ancien mannequin, se réfugie dans la consommation de luxe et s’encanaille dans des relations sexuelles éphémères avec des travailleurs pauvres.

La description de la société norvégienne, épargnée par la pauvreté environnante, révèle la tristesse des sociétés d’opulence même si la monarchie est devenue élective, même si le travail hebdomadaire est fixé à 20 heures, même si les soins sont assurés pour tous.

Dans cette société, les jeunes de moins de 35 ans meurent de façon inexpliquée…

Description minutieuse d’une société protégée, ce roman est peu romanesque. Proche d’un rapport administratif, il est, en fin de compte, assez ennuyeux.

Né en 1970 à Paris, Dalibor FRIOUX, après Normale Sup et une agrégation de philosophie, devient collaborateur d’élus, rédacteur de rapports pour le groupe de réflexion Terra Nova. Sa démarche est marquée par l’écologie, la transition alimentaire, la géopolitique, la consommation alternative.

Autres livres chroniqués dans la même rubrique thématique

APRES LE MONDE | Antoinette RYCHNER

Beau roman, écrit, chanté, scandé, sur la fin du monde, de notre monde. Tout commence en 2023 avec la catastrophe climatique et l'effondrement des structures économiques qui s'ensuit. Deux femmes...

Lire

LES MANDIBLE | Lionel SHRIVER

Les Etats-Unis sont en totale régression, dirigés par un président « latinos », mexicain en l'occurrence. Ce dernier interdit la possession d'or et la sortie du territoire. La pauvreté s'installe et 2029...

Lire