6 | Peurs écologiques, terreur nucléaire et fins du monde

  • Ravage, René BARJAVEL, 1943 [+] *
  • Le dernier rivage, Nevil SHUTE, 1957
  • Sécheresse, J.G. BALLARD, 1964 [+]
  • Génocides, Thomas DISCH, 1965 [+]
  • Malevil, Robert MERLE, 1972
  • La fin du rêve, Philip WYLIE, 1972 [+]
  • Les 40 signes de la pluie, Kim Stanley ROBINSON, 2004
  • Terminus radieux, Antoine VOLODINE, 2014

Livres chroniqués dans cette rubrique thématique

Par ordre de publication sur le site

SECHERESSE | James Graham BALLARD

Roman apocalyptique peut-être plus que dystopique, Sécheresse, prend comme point de départ la disparition des pluies et donc des fleuves et rivières. Ce grand roman s'inscrit ainsi dans la veine « catastrophe et après ». La sécheresse mondiale accable l'ensemble du globe,...

Lire

RAVAGE | René Barjavel

Le roman de René Barjavel a été écrit en 1942 pendant la seconde guerre mondiale et fait référence à l’Apocalypse de Saint Jean. Ce texte inspirera de nombreuses œuvres de science-fiction et l’un de ses thèmes fondateurs, la fin du...

Lire

GENOCIDES | Thomas DISCH

L'humanité disparaît, non pas après une catastrophe écologique liée à l'activité des hommes, mais après l'invasion par une Plante, semée par des extra-terrestres, nouveaux agriculteurs venus de l'espace. Pour eux, les terriens sont des parasites qui nuisent à l'implantation, la...

Lire

LA FIN DU REVE | Philip WYLIE

Roman prophétique publié en 1972 et œuvre ultime d'un auteur né en 1902, LA FIN DU REVE propose un véritable réquisitoire contre les dérives du monde occidental et un bréviaire pour les militants écologistes. Le message délivré par le roman...

Lire