LES MANDIBLE - une famille, 2029-2047 | Lionel SHRIVER

Les citations sont tirées de cette édition.

Enquête politique et sociologique sur un avenir proche où les Etats-Unis perdent leur suprématie, ce roman résume avec humour toutes les craintes des américains d’aujourd’hui : les désastres écologiques ont fait disparaître les ressources naturelles, « la dette nationale a explosé, la Banque centrale n’arrive plus à produire assez de billets, le dollar dévisse, remplacé sur les marchés internationaux par une devise sino-russe » (4ème de couverture).

Les Etats-Unis sont en totale régression, dirigés par un président « latinos », mexicain en l’occurrence. Ce dernier interdit la possession d’or et la sortie du territoire. La pauvreté s’installe et 2029 ressemble de plus en plus à 1929, année de la Grande Crise. Le pays est déclaré en faillite.

Les Mandible, famille fortunée, vivent mal cette évolution. La pénurie règne et les courses au supermarché deviennent une entreprise quasi guerrière. L’eau se raréfie, la viande est absente des étals, le papier-toilette est rationné.

Les différents membres de la famille, illustration de chaque strate de la société américaine, se regroupent dans la même maison, dont ils finissent par être chassés par des voisins eux-mêmes à la rue.

Partis sur les routes, ils rejoignent l’un des leurs qui est fermier et reconstituent, à la campagne et dans le labeur paysan, le clan Mandible.

La société entière s’est écroulée, les USA sont devenus un état de seconde zone, les immigrés mexicains tentent de rentrer chez eux mais le Mexique a construit un mur pour les refouler.

Tout s’inverse, les américains sont pauvres et dominés par les nouveaux pays émergents et riches, jadis exploités.

La fable est réaliste et ironique. Elle s’appuie, parfois lourdement, sur la description des théories économiques, en particulier monétaires, ce qui n’allège pas toujours la lecture même si l’ensemble reste romanesque voire picaresque.

La descente aux enfers de la famille s’arrête lorsque l’un des membres, le jeune Willing, héros positif du roman, décide de fuir la nouvelle Amérique qui a exigé que chaque habitant se fasse poser, à la base du cou, une puce électronique reliée directement aux services fiscaux de l’Etat. Ce dernier connaît ainsi instantanément les revenus de tous, calcule et prélève les impôts (jusqu’à 75% des gains) et informe le résident des sommes encore disponibles. Avec ce système, l’argent liquide est devenu inutile et l’asservissement économique des américains est total.

Le héros, accompagné de sa grand-tante, excentrique écrivaine ayant vécu en France, trouve le salut dans la fuite. Ils rejoignent le seul état libre des Amériques, le Nevada,  où règnent les règles économiques d’autrefois : liberté d’entreprendre, abandon des systèmes sociaux de protection, impôt uniforme pour tous limité à 5% des revenus !

Grâce aux lingots d’or dissimulés par la vieille tante, Willing retrouve un capital et une certaine aisance. Il recherche les membres du Clan et reconstitue celui-ci dans cet état libertarien, nouvelle utopie.

Le message apparent de l’auteure, Lionel SHRIVER, écrivaine née en 1957 en Caroline du Nord, est assez limpide : revenons aux temps chéris du Far-West, abandonnons les « médicare » et autres protections sociales toujours à l’origine d’un socialisme rampant, vive l’Or et les anciennes valeurs.

On retrouve les craintes de la société américaine blanche :  le poids démographique des « latinos », la perte de valeur du dollar face à la montée de la puissance chinoise, la menace russe toujours présente, le socialisme inhérent à la protection sociale pour tous, la moindre possibilité de se défendre y compris par les armes.

Ce vieux fond libertarien, indissociable des convictions des électeurs de l’Amérique profonde, donne toute son actualité à ce roman classique mais troublant.

Autres livres chroniqués dans la même rubrique thématique

APRES LE MONDE | Antoinette RYCHNER

Beau roman, écrit, chanté, scandé, sur la fin du monde, de notre monde. Tout commence en 2023 avec la catastrophe climatique et l'effondrement des structures économiques qui s'ensuit. Deux femmes racontent les causes et les processus, témoignent du passé et du présent, élaborent une « épopée » pour échapper aux destructions et...

Lire

BRUT | Dalibor FRIOUX

La pénurie de pétrole au milieu du XXIème siècle entraîne de nombreux attentats dans le monde. Lors du « Black February », les équilibres géopolitiques s'effondrent. La sphère occidentale doit apprendre à vivre dans un environnement sans énergie bon marché, avec moins de déplacements, un repli généralisé sur les espaces urbanisés, peu...

Lire

LE PARADOXE DE FERMI | Jean-Pierre BOUDINE

Le roman est à la fois un récit catastrophe et une analyse théorique du Paradoxe de FERMI. L’effondrement de la société actuelle (le roman se situe dans les années 2020 et suivantes) est dû à des causes économiques (la Bourse, la monnaie, …) renforcées par un délitement social total (rôle...

Lire